Category Archives: Vie Sensorielle

Les blocs de cylindres

Les blocs de cylindres

Les 4 blocs de cylindres

J’ai acheté les blocs de cylindres fabriqués par la société italienne Gonzagarredi vendus sur Montessoristreet. Ils sont vraiment très beaux et la qualité parfaite. J’ai eu l’occasion de manipuler des blocs d’autres marques (y compris les Nienhuis) mais ce sont ceux-là mes préférés. De plus, ils sont fabriqués en Europe.

Le premier bloc se compose de cylindres dont la hauteur et le diamètre de la base diminue.

Bloc de cylindres 1

Le deuxième se compose de cylindres de hauteur identique et de diamètre décroissant.

Bloc de cylindres 2

Le troisième se compose de cylindres de diamètre décroissant et de hauteur croissante.

Bloc de cylindres 3

Le quatrième se compose de cylindres de diamètre identique et de hauteur décroissante.

Bloc de cylindres 4

Les enfants manipulent d’abord le deuxième bloc. Une fois que les quatre blocs ont été manipulés séparément, les enfants peuvent les utiliser :

  • par deux, en format un V à l’envers

Bloc de cylindres par 2

  • par trois, en format un triangle

Bloc de cylindres  par 3

  • par quatre, en format un carré

Bloc de cylindres par 4

 

Les tablettes rugueuses

Les tablettes rugueuses

Les tablettes rugueuses

Matériel

Pour fabriquer les tablettes rugueuses, j’ai utilisé :

  • 10 planches de contreplaqué peuplier de 9 cm x 12 cm (épaisseur 0,5 cm)
  • du papier de verre
  • de la colle à bois
  • de la peinture et du vernis incolore

J’ai commandé le contreplaqué découpé sur mesure sur le site laboutiquedubois.com en même temps que le contreplaqué pour fabriquer les planches lisses et rugueuses.

J’ai commandé le papier de verre sur 123abrasif.com dont voici les références :

  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 60
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 80
  • 2 feuilles toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 120 (pour faire aussi les planches lisses et rugueuses)
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 180
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 280

Papier de verre pour planches lisses et rugueuses et tablettes rugueuses

Fabrication

J’ai commencé par peindre et vernir un disque de couleur au verso de chaque tablette pour le contrôle de l’erreur, par paire.

Fabrication tablettes rugueuses

Puis, j’ai découpé les 5 paires de papier de verre de 13 cm x 10 cm. J’ai appliqué la colle à bois au pinceau et collé le papier de verre. Après que la colle ait pris, j’ai retourné chaque tablette et découpé au cutter ce qui dépassait.

Il ne me reste plus qu’à fabriquer une boîte pour les ranger !

Les planches lisses et rugueuses

Les planches lisses et rugueuses

Les planches lisses et rugueuses

Matériel

Pour fabriquer les planches lisses et rugueuses, j’ai utilisé :

  • 2 planches de contreplaqué peuplier de 14 cm x 28 cm (épaisseur 0,5 cm)
  • du papier de verre
  • du rouleau couvre-livres adhésif transparent incolore
  • de la colle à bois

J’ai commandé le contreplaqué découpé sur mesure sur le site laboutiquedubois.com en même temps que le contreplaqué pour fabriquer les tablettes rugueuses.

J’ai commandé le papier de verre sur 123abrasif.com dont voici les références :

  •  1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 60
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 80
  • 2 feuilles toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 120 (pour faire aussi les tablettes rugueuses)
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 180
  • 1 feuille toile souple au corindon TF41 200 x 280 grain de 280

Papier de verre pour planches lisses et rugueuses et tablettes rugueuses

La première planche lisse et rugueuse

La première planche lisse et rugueuse

J’ai d’abord tracé un trait au crayon pour séparer le côté lisse du côté rugueux.

J’ai ensuite découpé un carré de 15 cm x 15 cm de couvre-livres adhésif, puis je l’ai collé délicatement sur une moitié du contreplaqué en superposant deux bords perpendiculaires de l’adhésif sur deux bords perpendiculaires du contreplaqué (ne jetez pas le papier sur lequel est collé l’adhésif, il va vous servir…). J’ai ensuite découpé au cutter l’adhésif qui dépassait du troisième bord. Ainsi, l’adhésif se trouve bien au ras des bords du contreplaqué et une bande d’adhésif de 1 cm va rester emprisonnée sous l’abrasif.

Puis, j’ai découpé un carré de 15 cm x 15 cm de papier de verre grain 120. J’ai appliqué une fine couche de colle à bois au pinceau sur l’autre moitié du contreplaqué, y compris sur la bande d’adhésif qui dépassait de la moitié (d’où l’intérêt d’avoir tracé au préalable le trait au milieu !). J’ai pu alors coller le papier de verre en superposant deux bords perpendiculaires sur le trait du milieu et un bord du contreplaqué perpendiculaire à ce trait. Pour bien appliquer le papier de verre sur la moitié du contreplaqué, je n’ai pas appuyé directement avec ma main mais après avoir interposé le morceau de papier sur lequel était collé l’adhésif de 15 cm x 15 cm. Ainsi, on ne s’abîme pas la peau, ni le papier de verre car il faut tout de même exercer une pression assez forte.

Une fois que la colle a pris (voir sur l’emballage de la colle que vous utilisez), j’ai pu couper au cutter le papier de verre qui dépassait du contreplaqué.

Note : vous pouvez vous simplifier la vie en découpant directement 14 cm x 14 cm d’adhésif et 14 cm x 14 cm de papier de verre, mais le résultat risque de ne pas être parfait.

La deuxième planche lisse et rugueuse

La deuxième planche lisse et rugueuse

J’ai d’abord tracé au crayon les traits pour séparer les parties lisses des parties rugueuses (un trait tous les 2,8 cm).

Fabrication planche lisse et rugueuse

Puis, j’ai découpé 5 bandes d’adhésif de 3 cm x 15 cm et 5 bandes de papier de verre de chaque grain de 2,8 cm x 15 cm.

Fabrication planche lisse et rugueuse

J’ai ensuite collé les bandes d’adhésif en superposant le côté de 3 cm bien au ras du bord du contreplaqué et en recouvrant les traits tracés au crayon. Une fois collées, j’ai découpé au cutter les parties d’adhésif qui dépassaient du contreplaqué.

Fabrication planche lisse et rugueuse

Puis, j’ai appliqué au pinceau la colle à bois sur les parties restantes du contreplaqué, entre les traits de crayon, et j’ai collé les bandes rugueuses (de gauche à droite, grain 60, 80, 120, 180, 280).

Là aussi  je me suis aidée du morceau de papier sur lequel était collé l’adhésif de 3 cm x 15 cm.

Fabrication planche lisse et rugueuse

Enfin, j’ai découpé au cutter le papier de verre qui dépassait du contreplaqué, après avoir attendu que la colle prenne.

 

L’escalier marron

L’escalier marron

J’ai acheté l’escalier marron brut à peindre sur fabrique-montessori.

J’avais presque envie de le laisser tel quel, tellement je trouve ce bois joli. Pour lui donner une couleur marron tout en rehaussant le veinage du bois, je l’ai lasuré avec la lasure écologique de la marque Kaldet couleur noyer (j’ai acheté un échantillon et cela m’a suffi).

Comme pour la tour rose, je propose ce matériel pour les 2-3 ans sans le prisme rectangulaire le plus épais et sans les 3 plus fins. En effet, à un moment donné les enfants pourront faire des constructions avec les cubes de la tour rose et les prismes rectangulaires de l’escalier marron correspondants.

Les barres bleues

Les barres bleues

Les barres bleues permettent à l’enfant de raffiner son sens visuel et, entre autres, de le préparer à la notion de longueur.

Celles utilisées par Maria Montessori étaient en hêtre de section 25×25 mm. N’en ayant pas trouvé dans mon magasin de bricolage, j’ai utilisé du tasseau en sapin du Jura raboté sans nœud. Il m’a fallu trois tasseaux de 2 mètres de long et de section 22×22 mm. Pour la section, j’avais le choix entre 22 ou 27 mm mais il m’a semblé que 22×22 mm serait plus facile à manipuler pour les petites mains…

  • Dans le premier tasseau, j’ai découpé 1m + 90 cm.
  • Dans le second, 80 cm + 70 cm + 40 cm.
  • Dans le troisième, 60 cm + 50 cm + 30 cm + 20 cm + 10 cm.

Pour les peindre, j’ai choisi la peinture « bleu moyen » vendue sur fabrique-montessori car je l’avais déjà utilisée pour peindre mes tablettes de couleur et j’en étais très satisfaite. Il faut compter 2 pots de 60 ml (ainsi, il en restera assez pour peindre les barres rouges et bleues). Je les ai peintes en bleu mais si vous préférez, vous pourrez les peindre en rouge (du coup, ce matériel s’appellera les barres rouges…). Ensuite, je les ai vernies avec le vernis bio vendu sur ce même site, et voilà !

La tour rose

La tour rose

J’ai acheté la tour rose en hêtre brut à peindre sur fabrique-montessori.com. Je l’ai peinte avec 2 couches de peinture rose écolabélisée et norme jouet EN 71-3 vendue sur ce même site (un pot de 60 ml suffit et il m’en reste encore).

Je ne l’ai pas vernie car je trouve que le résultat est déjà assez brillant. De plus, comme il s’agit d’un matériel qui va être amené à tomber souvent, je devrai la repeindre de temps en temps. Donc il me suffira de la poncer légèrement avant de repasser une couche de peinture.

Pour les 2-3 ans, je la propose sans les trois plus petits cubes et sans le plus grand (c’est ce que j’ai pu voir dans la classe d’éveil des 2-3 ans lors de ma formation 0/3 ans). Le cube de 1 cm3 est vraiment tout petit, j’en ai d’ailleurs reçu deux, au cas où…

 

La boîte des tissus

La boîte des tissus

Pour cette activité, il y a plusieurs façons de procéder :

  • on peut fabriquer 2 boîtes, une avec des tissus naturels, l’autre avec des tissus synthétiques ;
  • ou bien une avec des tissus de couleur, l’autre avec des tissus tous blancs ;
  • moi j’ai préféré mettre tous mes tissus dans une même boîte, en essayant de privilégier une même couleur : pour la présentation, je prendrai 2 ou 3 paires à chaque fois que je mettrai sur un plateau, puis, quand toutes les paires seront maîtrisées, l’enfant pourra manipuler tous les tissus en même temps.

Comme j’avais une jolie boîte de 17×22 cm, j’ai découpé des morceaux de tissu de 15×20 cm.

Pour le moment, voici les tissus contenus dans la boîte :

  • soie sauvage
  • satin
  • lin
  • flanelle de coton bio
  • polaire de coton bio
  • laine bouillie
  • cuir

Les boîtes des couleurs

Les boîtes des couleurs

En ce moment, je suis en train de peindre les tablettes pour les 3 boîtes des couleurs.
Ce kit complet acheté sur fabrique-montessori.com m’a été offert pour Noël (encore merci Claire et Rémi !) :

Le rose

J’ai commencé par la nuance de rose. Pour cela, j’ai utilisé le blanc, le rose clair, le rose moyen et le rose foncé du kit. J’ai fait les mélanges suivants dans un bac à glaçons, en prévoyant une plus grande quantité de nuance médiane (nuance 4) pour peindre également la paire de tablettes rose de la boîte 2 :

  • nuance 1 : blanc + rose clair
  • nuance 2 : rose clair pur
  • nuance 3 : rose clair + rose moyen en petite quantité
  • nuance 4 : petite quantité de rose clair + rose moyen
  • nuance 5 : rose moyen pur
  • nuance 6 : rose moyen + rose moyen en petite quantité
  • nuance 7 : petite quantité de rose moyen + rose foncé

En fait, j’ai prévu beaucoup trop de peinture. Moins de 1/3 de l’alvéole aurait suffi pour chaque nuance, sauf pour la nuance médiane où il faut prévoir le double.

Avant de passer la première couche, j’ai poncé les 9 tablettes avec du papier de verre grain 180. Voici le résultat :

Avant de passer la 2e couche, j’ai poncé très légèrement avec du papier de verre grain 220. Puis, 6 heures plus tard, j’ai collé les bords avec le vernis fourni dans le kit et j’ai verni le tout.
Et voilà !

Le bleu

Comme pour la nuance de rose, j’ai utilisé le blanc, le bleu clair, le bleu moyen et le bleu foncé du kit. Ici, il faut prévoir 11 tablettes (7 pour la boîte 3, 2 pour la boîte 2 et 2 pour la boîte 1). J’ai réalisé les mélanges suivants :

  • nuance 1 : blanc + bleu clair
  • nuance 2 : bleu clair + une petite goutte de bleu moyen
  • nuance 3 : bleu clair en petite quantité + bleu moyen
  • nuance 4 : bleu moyen pur
  • nuance 5 : bleu moyen + une petite goutte de bleu foncé
  • nuance 6 : bleu moyen + bleu foncé en petite quantité
  • nuance 7 : bleu moyen en petite quantité + bleu foncé

Le violet

Ici j’ai seulement utilisé les violets clair, moyen et foncé du kit. Comme pour la nuance de rose, il faut prévoir 9 tablettes. J’ai fait les mélanges suivants :

  • nuance 1 : violet clair + une petite goutte de violet moyen
  • nuance 2 : violet clair + violet moyen en petite quantité
  • nuance 3 : violet clair en petite quantité + violet moyen
  • nuance 4 : violet moyen pur
  • nuance 5 : violet moyen + violet foncé en petite quantité
  • nuance 6 : violet moyen en petite quantité + violet foncé
  • nuance 7 : violet foncé pur

Le vert

Là aussi, j’ai seulement utilisé les verts clair, moyen et foncé du kit. Comme pour la nuance de rose, il faut prévoir 9 tablettes. J’ai fait les mélanges suivants :

  • nuance 1 : vert clair pur
  • nuance 2 : vert clair + une petite goutte de vert moyen
  • nuance 3 : vert clair en petite quantité + vert moyen
  • nuance 4 : vert moyen pur
  • nuance 5 : vert moyen + une petite goutte de vert foncé
  • nuance 6 : vert moyen + vert foncé en petite quantité
  • nuance 7 : vert moyen en petite quantité + vert foncé

Le orange

La gamme de orange est assez difficile à réaliser car la couleur orange est difficile à foncer. Il faut donc utiliser très peu de peinture orange clair dans les premières nuances. Comme je n’ai pas cherché à foncer le orange foncé du kit, les 4 dernières nuances sont moins étalées que dans les gammes précédentes.

Ici j’ai utilisé les oranges clair, moyen et foncé du kit. Comme pour la nuance de rose, il faut prévoir 9 tablettes. J’ai fait les mélanges suivants :

  • nuance 1 : orange clair pur
  • nuance 2 : orange clair + orange moyen
  • nuance 3 : orange clair en petite quantité + orange moyen
  • nuance 4 : orange moyen pur
  • nuance 5 : orange moyen + orange foncé
  • nuance 6 : orange moyen en petite quantité + orange foncé
  • nuance 7 : orange foncé pur

Le rouge

La gamme de rouge est encore plus difficile à réaliser que la gamme de orange car on ne peut pas éclaircir le rouge clair avec du blanc (cela ferait du rose). Les nuances de rouge sont donc moins étalées que les autres gammes.

Ici j’ai utilisé les rouges clair, moyen et foncé du kit. Comme pour le bleu, il faut prévoir 11 tablettes (7 pour la boîte 3, 2 pour la boîte 2 et 2 pour la boîte 1). J’ai réalisé les mélanges suivants :

  • nuance 1 : rouge clair pur
  • nuance 2 : rouge clair + rouge moyen en petite quantité
  • nuance 3 : rouge clair en petite quantité + rouge moyen
  • nuance 4 : rouge moyen pur
  • nuance 5 : rouge moyen + rouge foncé en petite quantité
  • nuance 6 : rouge moyen + rouge foncé
  • nuance 7 : rouge moyen en très petite quantité + rouge foncé

Le jaune

Le jaune s’éclaircit avec le blanc et se fonce avec le violet (on obtient un jaune moutarde). J’ai donc utilisé le blanc, le jaune moyen et le violet moyen du kit (il n’y avait pas de jaune clair ni de jaune foncé). Comme pour le bleu et le rouge, il faut prévoir 11 tablettes (7 pour la boîte 3, 2 pour la boîte 2 et 2 pour la boîte 1). J’ai réalisé les mélanges suivants :

  • nuances 1 à 3 : blanc + jaune moyen en diminuant le blanc et augmentant le jaune
  • nuance 4 : jaune moyen pur
  • nuances 5 à 7 : jaune moyen + violet moyen en augmentant le violet (très peu de violet à chaque fois sinon on obtient du marron)

Le gris

Pour la gamme de gris j’ai utilisé du blanc et du noir, mais pas le noir fourni dans le kit car ce dernier tirait vers le bleu marine. Du coup, j’ai obtenu un dégradé de bleu-gris dans mes essais. Ici, il faut prévoir 13 tablettes (7 pour la boîte 3 et 6 pour la boîte 2). J’ai réalisé les mélanges suivants :

  • nuance 1 : blanc pur
  • nuances 2 à 6 : blanc + noir en diminuant la quantité de blanc et augmentant celle de noir
  • nuance 7 : noir pur

Le marron

Ici j’ai utilisé le blanc, les marron clair et moyen du kit (il n’y avait pas de marron foncé) et du noir. Comme pour la nuance de rose, il faut prévoir 9 tablettes. J’ai fait les mélanges suivants :

  • nuance 1 : blanc + marron clair
  • nuance 2 : marron clair pur
  • nuance 3 : marron clair + marron moyen
  • nuance 4 : marron moyen pur
  • nuance 5 : marron moyen + une pointe de noir
  • nuance 6 : marron moyen + un petit peu plus de noir que pour la nuance 5
  • nuance 7 : marron moyen + un petit peu plus de noir que pour la nuance 6

Et voilà, j’ai fini !