Chaise et table pour les moins de 3 ans

Chaise et table pour les moins de 3 ans

Pour réaliser certaines activités, il est préférable d’utiliser une petite table plutôt qu’un tapis.

Chaise et table pour les moins de 3 ans

Entre 18 mois et 3 ans, la taille de la chaise et de la table qui convient est de 23 cm pour la hauteur de l’assise et 37 cm pour la distance entre le sol et le dessus du plateau.

La petite chaise

Nous avons trouvé la chaise sur le site Combelle. Elle est fabriquée en France en bois de hêtre et un vernis bio est utilisé pour la finition. Elle est livrée prête à monter soi-même.
La voici emballée :
Petite chaise combelle emballéeEt la voici déballée :
Chaise Combelle déballée

La petite table

Comme nous n’avons pas trouvé de table adaptée, nous l’avons fabriquée. Pour cela, nous avons commandé le plateau avec les bords déjà usinés ainsi que les pieds sur La boutique du bois.
Matériel pour petite table

Matériel

  • Matériel à commander sur La boutique du bois :
    • Panneau chêne ébénisterie certifié FSC® 100% (x 4, ce sont les pieds)Matériel pour petite table
      Longueur : 35 cm
      Largeur : 4 cm
      Hauteur : 4 cm
    • Plan de travail / panneau chêne rustique PEFCTM100%
      Longueur : 50 cm
      Largeur : 50 cm *
      Hauteur : 2 cm
      Usinage : 4 chants -> Chant : C1
  • colle à bois prise lente
  • 4 tourillons de diamètre 10 mm et de longueur 40 mm
  • forêt diamètre 10 mm + butée de profondeur

* Nous avons choisi de fabriquer des tables carrées car cela permet à 6 enfants de s’asseoir en mettant 2 tables côte à côte pour réaliser une activité collective (jeu, goûter, etc). Si vous souhaitez réaliser cette table pour un seul enfant, vous pouvez prendre 40 cm pour la largeur.

Fabrication

  1. Forer les trous calibrés aux tourillons :
    • aux 4 coins du plateau avec la butée de profondeur réglée de façon à ne pas le traverser
    • au bout des pieds avec la butée réglée de façon à ce que le tourillon puisse rentrer à fond dans le plateau et le pied

    Forage des pieds et du plateau

  2. Injecter la colle à bois au fond des trous et enduire les surfaces à coller puis enchâsser les pieds dans le plateau au maillet.
    Colle au fond du trou du plateau
  3. Vérifier que les pieds soient bien perpendiculaires dans tous les sens au plateau.
    Vérifier la perpendicularité
  4. Au besoin, rajouter de la colle et laisser sécher.

Les barres rouges et bleues

Les barres rouges et bleues

Pour aborder les mathématiques, on commence par les barres rouges et bleues, après que l’enfant ait vécu l’expérience sensorielle des barres bleues.

Pour les fabriquer, j’ai utilisé du tasseau en sapin du Jura raboté sans nœud. Il m’a fallu trois tasseaux de 2 mètres de long et de section 22×22 mm.

  • Dans le premier tasseau, j’ai découpé 1m + 90 cm.
  • Dans le second, 80 cm + 70 cm + 40 cm.
  • Dans le troisième, 60 cm + 50 cm + 30 cm + 20 cm + 10 cm.

Avant de les peindre, j’ai tracé au crayon un trait sur toutes les faces tous les 10 cm. J’ai ensuite appliqué de l’adhésif de protection au niveau des surfaces qui seront peintes en bleu pour pouvoir peindre aisément les surfaces rouges. Puis j’ai retiré l’adhésif et peint les surfaces restantes en bleu.

Pour les peindre, j’ai utilisé les peintures « rouge » et « bleu moyen » vendues sur fabrique-montessori. Enfin, je les ai vernies avec le vernis bio vendu sur ce même site.

L’escalier marron

L’escalier marron

J’ai acheté l’escalier marron brut à peindre sur fabrique-montessori.

J’avais presque envie de le laisser tel quel, tellement je trouve ce bois joli. Pour lui donner une couleur marron tout en rehaussant le veinage du bois, je l’ai lasuré avec la lasure écologique de la marque Kaldet couleur noyer (j’ai acheté un échantillon et cela m’a suffi).

Comme pour la tour rose, je propose ce matériel pour les 2-3 ans sans le prisme rectangulaire le plus épais et sans les 3 plus fins. En effet, à un moment donné les enfants pourront faire des constructions avec les cubes de la tour rose et les prismes rectangulaires de l’escalier marron correspondants.

Rangement pour les tapis

Rangement pour les tapis

Dans Le coin Montessori, chaque enfant manipule le matériel choisi sur un tapis (c’est son espace de travail, personne d’autre que lui n’a le droit d’aller sur son tapis sans son autorisation).

Pour ranger les tapis, on a le choix entre deux types de meubles :

  • celui-ci, fabriqué par Gonzagarredi

  • et celui-là, fabriqué par Nienhuis

J’ai choisi une copie du modèle fabriqué par Nienhuis car le système de rangement des tapis Gonzagarredi m’a semblé trop difficile à utiliser pour des jeunes enfants (en effet, le tapis doit être roulé très serré et les enfants doivent le soulever très haut à la verticale pour pouvoir le rentrer dans l’orifice alors que leur petite taille ne le permet pas).

N’ayant pas le temps pour le fabriquer en ce moment, nous l’avons acheté sur le site anglais absorbentminds. Le voici :

Les enfants arrivent à sortir et ranger leur tapis vers 20 mois environ.

Brice, 22 mois.

Les tapis que nous utilisons sont en bambou et présentent une face antidérapante.

Ils mesurent 70×120 et nous les avons achetés sur le site monbeautapis.com (référence BALI Bamboo 70×120).

Balayer, épousseter

Balayer, épousseter

Sur le côté du meuble où est rangé le matériel de vie pratique, nous avons fixé un morceau de bois sur lequel nous avons cloué 4 clous pour :

  • le plumeau
  • le balai
  • la pelle
  • la balayette

J’ai trouvé ce plumeau sur le site anglais absorbentminds ; les enfants l’adorent !

J’ai commandé le balai, la pelle et la balayette sur montessoristreet (marque Goki, la pelle est en métal, le balai et la balayette sont en bois et poils naturels).

Pour pouvoir suspendre le balai et la balayette, mon mari a percé le manche du balai et attaché un morceau de fil de fer en forme de boucle au bout de la balayette.

Pour compléter le tout, une craie blanche se trouve sur l’étagère afin que les enfants puissent tracer les cercles sur le sol au centre desquels ils doivent regrouper toutes les saletés.

Les barres bleues

Les barres bleues

Les barres bleues permettent à l’enfant de raffiner son sens visuel et, entre autres, de le préparer à la notion de longueur.

Celles utilisées par Maria Montessori étaient en hêtre de section 25×25 mm. N’en ayant pas trouvé dans mon magasin de bricolage, j’ai utilisé du tasseau en sapin du Jura raboté sans nœud. Il m’a fallu trois tasseaux de 2 mètres de long et de section 22×22 mm. Pour la section, j’avais le choix entre 22 ou 27 mm mais il m’a semblé que 22×22 mm serait plus facile à manipuler pour les petites mains…

  • Dans le premier tasseau, j’ai découpé 1m + 90 cm.
  • Dans le second, 80 cm + 70 cm + 40 cm.
  • Dans le troisième, 60 cm + 50 cm + 30 cm + 20 cm + 10 cm.

Pour les peindre, j’ai choisi la peinture « bleu moyen » vendue sur fabrique-montessori car je l’avais déjà utilisée pour peindre mes tablettes de couleur et j’en étais très satisfaite. Il faut compter 2 pots de 60 ml (ainsi, il en restera assez pour peindre les barres rouges et bleues). Je les ai peintes en bleu mais si vous préférez, vous pourrez les peindre en rouge (du coup, ce matériel s’appellera les barres rouges…). Ensuite, je les ai vernies avec le vernis bio vendu sur ce même site, et voilà !

Mobile de Munari

Mobile de Munari

Le mobile de Munari est le premier que l’on propose aux bébés dès la naissance jusqu’à six semaines.

Les dimensions des différents éléments qui le composent sont fonction du diamètre de la sphère. J’ai réalisé le mien avec une sphère de 6 cm de diamètre.

Matériel

  • une sphère de 6 cm de diamètre
  • tourillon lisse en bois de hêtre de 6 mm de diamètre : 36 cm + 30 cm + 18 cm
  • formes géométriques noires et blanches (à télécharger ici)
  • fil de nylon

Fabrication

Peindre le tourillon de 36 cm en blanc, celui de 30 cm en noir et celui de 18 cm en noir et blanc. Pour cette dernière baguette, j’ai d’abord enroulé autour de celle-ci une bande de 6 mm de large découpée dans du scotch de protection. J’ai passé la peinture blanche, puis j’ai enlevé le scotch et peint délicatement le reste de la baguette en noir.

Imprimer les formes géométriques noires et blanches.

Les découper et les coller dos à dos deux par deux.

Les plastifier et les découper à nouveau en laissant 2 mm de plastique tout le tour.

Il ne reste plus qu’à assembler tous ces éléments avec le fil de nylon.

Voici les instructions de montage pour ce mobile dont la sphère mesure 6 cm de diamètre (les flèches rouges représentent les points d’équilibre que vous devrez trouver car ils diffèrent en fonction des matériaux utilisés) :

Pour accrocher le fil de nylon aux éléments plastifiés, j’ai découpé les 2 mm de plastique à l’endroit où je voulais accrocher le fil. J’ai ainsi pu séparer le recto et le verso de chaque élément puis, emprisonné le fil de nylon entre les deux avec un peu de colle. Cela m’a évité de perforer les éléments.

Et voici Agathe, 3 semaines. Alors Agathe, il te plaît ce mobile ?

Mobile des danseurs

Mobile des danseurs

Le mobile des danseurs éveille bébé de la naissance à 12 semaines. On l’utilise parallèlement aux mobiles de Munari, des octaèdres et de Gobbi (articles bientôt en ligne).

Matériel

  • papier calque A4
  • modèle des danseurs à décalquer (à télécharger ici)
  • carton holographique
  • tourillon de 5 ou 6 mm de diamètre (30 cm + 15 cm + 15 cm)
  • fil de nylon transparent
  • crayon à papier, ciseaux ou cutter de précision, colle

Le carton holographique est un carton brillant aux effets optiques spectaculaires ! J’ai acheté le mien sur 10doigts.fr par lot de 5 feuilles toutes différentes.

Carton holographique

Fabrication

  • Après avoir tracé les danseurs sur le papier calque, j’ai transféré chaque danseur au verso d’une feuille holographique différente (le papier holographique est blanc au verso), deux fois, de façon symétrique (l’idée étant ensuite de coller les éléments face blanche contre face blanche, en emprisonnant le fil de nylon à l’intérieur).

  • Ensuite, j’ai donc découpé les trois éléments recto/verso qui composent chaque danseur et les ai collés deux par deux en emprisonnant le fil de nylon à l’intérieur (pour cela, je me suis aidée du calque en positionnant dessus 3 éléments face blanche vers le haut, puis, j’ai collé le fil et enfin les 3 éléments symétriques). Je n’ai pas mesuré la longueur du fil de nylon mais j’ai pris environ deux fois et demi la hauteur d’un danseur.

Oh ! Les jolis petits danseurs !

  • Enfin, j’ai attaché les danseurs à chaque extrémité des tourillons de 15 cm et accroché les tourillons de 15 cm par leur point d’équilibre (à peu près au centre) à chaque extrémité du tourillon de 30 cm. Pour être sûre que les fils de nylon ne se baladent pas sur les tourillons, je les ai attachés au niveau des entailles que j’ai faites au préalable avec un cutter.

Je vous laisse admirer le spectacle !

La ligne blanche

La ligne blanche

Indispensable, la ligne blanche ou ellipse Montessori permet à l’enfant :

  • de marcher sur la ligne en gardant l’équilibre et en posant les pieds bien à plat
  • de marcher sur la ligne en portant des objets, toujours en gardant l’équilibre
  • d’améliorer la coordination motrice œil / pied / bras
  • se recentrer, se concentrer

Dans notre coin Montessori, elle mesure 2 mètres de long sur 70 centimètres de large et cela suffit pour que 3 ou 4 enfants l’utilisent librement en même temps.

Je l’ai crée avec du scotch électricien blanc, vendu en rouleau de 10m x 15mm, que j’ai collé directement sur le carrelage. J’ai également testé un adhésif beaucoup plus large (5 cm), mais avec ce dernier, impossible de faire des courbures.

Voici les exercices proposés aux enfants, dans cet ordre :

  1. marcher sur la ligne, les pieds bien à plat
  2. marcher sur la ligne, les pieds bien à plat, à pas de fourmis (en collant les pieds l’un contre l’autre)
  3. marcher sur la ligne, en portant un plateau ou une corbeille
  4. marcher sur la ligne, en portant un verre ou une carafe vide
  5. marcher sur la ligne, en portant un verre ou une carafe avec de l’eau
  6. marcher sur la ligne, en portant un verre ou une carafe avec de l’eau sur un plateau
  7. marcher sur la ligne, en portant une bougie éteinte, puis allumée
  8. marcher sur la ligne, en portant une clochette qui, si elle est secouée, sonnera
  9. marcher sur la ligne, en portant une cuillère à soupe qui contient une balle
  10. marcher sur la ligne, en portant un objet sur la tête (petit sac de sable, serviette pliée, etc)

Il convient de retenir que la principale fonction de la ligne blanche est de marcher dessus et non pas de se rassembler autour d’elle. Elle doit toujours être dégagée pour que les enfants qui le souhaitent puissent marcher dessus.

La tour rose

La tour rose

J’ai acheté la tour rose en hêtre brut à peindre sur fabrique-montessori.com. Je l’ai peinte avec 2 couches de peinture rose écolabélisée et norme jouet EN 71-3 vendue sur ce même site (un pot de 60 ml suffit et il m’en reste encore).

Je ne l’ai pas vernie car je trouve que le résultat est déjà assez brillant. De plus, comme il s’agit d’un matériel qui va être amené à tomber souvent, je devrai la repeindre de temps en temps. Donc il me suffira de la poncer légèrement avant de repasser une couche de peinture.

Pour les 2-3 ans, je la propose sans les trois plus petits cubes et sans le plus grand (c’est ce que j’ai pu voir dans la classe d’éveil des 2-3 ans lors de ma formation 0/3 ans). Le cube de 1 cm3 est vraiment tout petit, j’en ai d’ailleurs reçu deux, au cas où…